Site de l’URCF
Accueil
Le plan
Dernière mise à jour :
mardi 9 août 2016
Mieux connaître l'URCF Nous contacter
Brèves
Intervention Communiste n°135 (juillet - août 2016)
mercredi 3 août

Le journal intégral est ICI.

N’hésitez pas à le demander à urcf.oulianov@free.fr.

Annie Lacroix-Riz le 12 mai à Paris, pour son dernier livre
dimanche 3 avril

Infos à découvrir ICI

Journaux de sections d’entreprises.
lundi 2 mars

Sous l’impulsion de la commission ouvrière et entreprises de l’URCF, des militants travailleurs de l’URCF ont créé plusieurs journaux dans leur entreprise ; en voici quelques uns, cliquez sur les liens ci dessous :

Signal rouge : ICI

Energie Communiste : ICI

Globule rouge : ICI

Pourquoi faut-il reconstruire un nouveau Parti communiste ?
vendredi 7 novembre
Les JEUNES de l’URCF s’adressent aux jeunes !
lundi 28 avril

Depuis avril 2014, une rubrique spécifique de notre site, tenue par la section des Jeunes de l’URCF, est destinée à la jeunesse populaire et étudiante.

N’hésitez pas à la consulter ICI !


 
 
 
 
9 août 2016



Décès de notre camarade Jean SANITAS
Notre camarade Jean SANITAS est décédé le 8 août 2016. Le Collectif Intervention Communiste lui rend hommage : (cliquez sur la (...)
 
lire la suite de l'article...
 
 
 
 

 
 
 
 
27 juillet 2016



Crime de St Etienne du Rouvray...
... Refuser la surenchère politique et médiatique ! Depuis le début de l’été, des actes criminels assimilés au terrorisme islamiste de Daesh se (...)
 
lire la suite de l'article...
 
 
 
 

 
 
 
 
22 juillet 2016



Turquie : L’analyse complète du Parti communiste
Pour comprendre la situation en Turquie, et la tâche du mouvement populaire dans ce pays, lisez ci-dessous l’analyse du Parti communiste de ce (...)
 
lire la suite de l'article...
 
 
 
 

 
 
 
 
15 juillet 2016



Crime de Nice...
... Rendre hommage aux victimes, dénoncer les manœuvres politiciennes du gouvernement ! Un crime ignoble a été commis cette nuit à Nice. Le (...)
 
lire la suite de l'article...
 
 
 
 

 
 
 
 
14 juillet 2016



Conférence de l’IPCOE à Varsovie : NON à l’OTAN !
Les 8 et 9 juillet 2016, l’Initiative des Partis communistes et Ouvriers Européens (IPCOE) et le Parti Communiste de Pologne ont organisé une (...)
 
lire la suite de l'article...
 
 
 
 

 
 
 
 
10 juillet 2016



Contre l’OTAN, le 8 juillet 2016 devant l’ambassade de Pologne
Pour protester contre le sommet de l’OTAN, à l’appel de l’Initiative des Partis Communistes et Ouvriers d’Europe, des militants d’Intervention (...)
 
lire la suite de l'article...
 
 
 
 

 
 
 
 
4 juillet 2016



Tract du 5 juillet 2016 contre la loi El Khomri
À découvrir ci-dessous (cliquez sur la vignette) :
 
lire la suite de l'article...
 
 
 
 

 
 
 
 
3 juillet 2016



Somment de l’OTAN à Varsovie : Vendredi 8 juillet à 18h, disons NON à l’OTAN !
Ci-dessous le tract d’appel à manifester devant l’ambassade de Pologne VENDREDI 8 JUILLET à 18h et la Déclaration de l’Initiative Communiste (...)
 
lire la suite de l'article...
 
 
 
 

JPG - 14.6 ko

Thèses (Tome 2) de l’URCF

Pour une identité communiste révolutionnaire

(Rappel : Sommaire du Tome 1 consultable ICI)

Prix de vente : 7 euros (commande à adresser à urcf.oulianov@free.fr)

SOMMAIRE

Chapitre I

L’impérialisme contemporain dans le monde

Chapitre II

La guerre, élément organique du capitalisme

Chapitre III

L’impérialisme français contemporain

Chapitre IV

L’État capitaliste aujourd’hui

Chapitre V

La bataille pour la démocratie

Chapitre VI

Les étapes de la construction du Parti

Chapitre VII

Syndicalisme

Construction du Parti
 
 
 
 

.

Pourquoi les militant-e-s de l’ex-URCF ont-ils/elles décidé de rompre avec le Parti Révolutionnaire-Communistes ?

Le 21 mai 2016, à la fin du Comité National du Parti Révolutionnaire - Communistes, les membres de l’ex-URCF ont quitté la séance et décidé de rompre avec ce parti, compte tenu des constats de désaccords profonds, tant sur le plan des orientations politiques que sur celui du fonctionnement de l’organisation.

Ci-dessous la déclaration qu’ils/elles ont rédigée pour expliquer leur départ :

PDF - 123.9 ko

Notre journal Intervention Communiste proposera prochainement une analyse approfondie de l’économisme et de l’opportunisme caractéristiques de cette organisation.

 
Document(s)
 
 
 
 
EDITO
 
 
 
 
jeudi 14 juillet 2016



Poing_leve

SOCIAL-DÉMOCRATIE, CAPITALISME : E X I T !

Les 5 et 6 juillet 2016, l’affrontement de classe sur la loi El Khomri a connu une nouvelle étape, avec le recours, par le gouvernement Valls, à l’article 49- 3 de la Constitution, pour forcer l’adoption du texte dans l’été. Le vaudeville parlementaire qui a suivi a vu d’un côté des « frondeurs de gauche » faire échouer leur dépôt d’une motion de censure ; de l’autre, une droite se frotter les mains, en donnant « rendez-vous dans 9 mois devant les électeurs » (sic !), attendant que le fruit mûr de « l’alternance » politique tombe de l’arbre...

Réaction et répression : les deux mamelles d’un régime aux abois

Dans la panoplie antidémocratique et répressive de l’État capitaliste français, le recours au 49-3 occupe une place de choix, puisqu’il a été utilisé pas moins de 45 fois depuis 1988 (dont 28 fois en 3 ans sous le gouvernement de feu Michel Ro- card...). Rappelons que le 49-3 est un article de la Constitution de 1958, directement lié au présidentialisme qui fonde la Vème République : le 1er ministre peut « engager la responsabilité du gouvernement de- vant l’Assemblée nationale » sur le vote d’un projet de loi budgétaire (autant de fois qu’il le veut) ou « pour un autre projet de loi » (une seule fois par session). « Dans ce cas, ce projet est considéré comme adopté, sauf si une motion de censure, déposée dans les vingt-quatre heures qui suivent, est votée ». Concrètement, l’exécutif peut décider seul de l’adoption d’une loi sans passer par le Parlement ; le risque qu’une motion de censure adoptée entraîne la démission du gouvernement et le rejet du texte est quasi nul ; pour preuve : jamais, depuis 1960, l’utilisation du 49-3 n’a abouti à cette situation. Alors qu’en 2006, le secrétaire du PS François Hollande déclarait : « Le 49-3 est une brutalité, un déni de démocratie », son gouvernement de 2016, sous la houlette du « caudillo » Valls, aura multiplié les mesures liberticides et répressives, pour que s’accomplisse la réaction sur toute la ligne exigée par les monopoles et la classe bourgeoise. Face à la montée du mécontentement populaire, face à la puissance des mobilisations contre la loi El Khomri, le gouvernement Valls a utilisé tous les leviers possibles : institutionnels (état d’urgence, loi pénale, 49-3, interdictions préfectorales de manifester), policiers (manifestants blessés, fouillés, bloqués, arrêtés, casseurs épargnés), judiciaires (syndicalistes, jeunes, citoyens condamnés à des peines de prison), et idéologiques (manipulations médiatiques, alibi du terrorisme, frénésie chauvine autour de l’Euro de football...).

Élever et amplifier le niveau de la lutte vers un mouvement révolutionnaire

Ce faisant, il n’a fait que renforcer la clairvoyance des masses sur le véritable enjeu de la bataille contre la loi El Khomri : ce projet de démantèlement du Code du travail est le symbole même des politiques de régression sociale inscrites dans le programme de l’UE au service des monopoles et du capital financier ! En ce sens, malgré les manœuvres du gouvernement français pour remettre en cause le suffrage universel, le Brexit (la sortie de l’UE) imposé par le vote de la classe ouvrière britannique constitue un appui dans cette bataille de classe menée par les travailleurs en France. Mais pour que la détermination de ces travailleurs en lutte ne faiblisse pas, pour que ce mouvement ne débouche pas sur un nouvel échec, il est indispensable qu’au-delà des initiatives organisées durant les congés d’été, soit relancée et amplifiée, dès septembre, une dynamique de luttes multiformes (grèves, occupations, manifestations, AG...) qui ciblent les vrais obstacles : les illusions sur la social-démocratie et la « gestion humaine » du Capitalisme ; L’Union européenne et l’OTAN servant les États impérialistes et leurs monopoles !

Le capitalisme a fait son temps ! Préparons la révolution socialiste en construisant le Parti communiste, dont les travailleurs et leurs familles ont besoin pour être enfin maîtres de leur destin !

Collectif Intervention Communiste

 
Document(s)